Diagnostics    Amiante   –   Electricité   –   Gaz   –   Termites   –   Plomb   –   DPE

4 allée du Tchancat – 33610 Cestas – Tél. 05 57 83 53 16 - Port. : 06 16 32 80 65

E-mail : contact@akay-immo.fr - www.akay-immo.fr – Siret 751 974 841 00015 – APE 7120B –TVA FR 94 751974841



Diagnostic légionellose

Ce diagnostic n’est pas imposé par la loi, il permet seulement aux habitants d’évoluer dans un environnement sanitaire sain. Mais il en reste tout de même important. En effet sur simple inhalation les sujets peuvent se retrouver infectés par la bactérie.


Après une baisse constante du nombre de cas entre 2005 et 2009, la légionellose a repris du terrain en France en 2010 avec une augmentation de 28 % du nombre de patients malades par rapport à l'année précédente. Selon le dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) de l'Institut de veille sanitaire (InVS), publié mardi 19 juillet, 1 540 cas ont été enregistrés pour la seule année 2010,soit une incidence nationale de 2,4 cas pour 100 000 habitants.


Selon l'étude publiée par l'InVS, le nombre de cas de légionellose, maladie respiratoire provoquée par une bactérie, a progressé de 28 % en 2010 après avoir reculé de 21 % entre 2005 et 2009. Cette hausse a notamment été marquée en janvier 2010 (+117 %), ainsi qu'en août et septembre (+73 %)par rapport aux même mois de l'année précédente.


Les patients atteints par la légionellose avaient généralement au moins un facteur de risque connu (74 % des cas). Les plus courants étaient le tabagisme (667 cas), le diabète (284 cas), un cancer (161 cas) ou encore une immunosuppression (136 cas). L'âge moyen des victimes était de 62 ans et on comptait plus de trois fois plus d'hommes que de femmes       (1 171 hommes et 369 femmes).


Diagnostic légionellose en Gironde - Cestas - Pessac - Gradignan - Leognan - La brede - Saucats - Talence - Landes - Cenon - Lormont - Bordeaux - Merignac - Arcachon - Bègles -